Comprendre

Pour mieux connaître le handicap mental

Lexique pour faire ses premiers pas dans la jungle des sigles

Parlez-vous handicap ?

Imprimer

Telle est la question qu’il faudrait poser avant de s’adresser à un parent d’un enfant handicapé pour lui expliquer ses droits. En effet, notre secteur est particulièrement « riche » en abréviations en tout genre. Dès qu’apparaît un nouveau droit, une nouvelle prestation, il ou elle prend un nom barbare.

A la question simple : « Comment faire pour que mon enfant puisse aller à l’école ? », peut-être vous a-t-on répondu : « Allez prendre le formulaire à la MDPH   où l’équipe pluridisciplinaire élaborera son PPS   et saisira la CDAPH   qui pourra vous attribuer un AVS   sous réserve que l’IEN-ASH   en dispose… »… Et c’est bien pourquoi ce lexique, aussi imparfait soit-il, est essentiel à celle ou celui qui cherche à comprendre ce qu’est le handicap mental et les façons de vivre avec…
N’hésitez pas non plus à interroger votre interlocuteur pour connaître la déclinaison des abréviations qu’il utilise... Vous constaterez bien souvent qu’il l’a oubliée.

Obligation alimentaire

L’Obligation alimentaire   est un devoir d’entraide et de soutien prévu par le Code civil entre les membres d’une famille. Il s’applique pour les époux entre eux, les enfants envers leurs parents et grands-parents, les gendres et belles-filles envers leurs beaux-parents. Ces obligations sont réciproques. Toutefois, cette obligation n’existe pas entre frères et sœurs.
Si une personne se trouve dans une situation de besoin, l’aide sociale   pourra lui venir en aide mais, au préalable, une aide financière sera demandée aux membres de sa famille tenus à l’Obligation alimentaire  .
En revanche, cette Obligation alimentaire   a été supprimée envers les personnes handicapées. C’est la solidarité nationale qui entre alors en jeu.

Ordonnancier bizone

Cet Ordonnancier doit être utilisé par les médecins pour distinguer les prescriptions qui sont en rapport avec le traitement de la maladie ou de l’affection de longue durée pris en charge à 100 % de celles qui ne le sont pas.