Vivre

Parce que le handicap se fond au coeur de la vie

Accéder à la culture et aux pratiques artistiques

Garantir l’accès à la culture

Imprimer
Accéder à la culture et aux pratiques artistiques

La loi du 11 février 2005

La loi du 11 février 2005 repose sur le principe de non-discrimination ; il s’agit donc d’organiser l’accès des personnes handicapées au droit commun. Or l’accès et la pratique des arts et plus largement de la culture relèvent du droit commun.

La Prestation de compensation

Au même titre que la pratique du sport ou de nombreuses activités indispensables à l’épanouissement de la personne handicapée, l’accès aux musées et galeries, aux cinémas et autres lieux de spectacle, mais aussi la pratique de la peinture ou de la sculpture peuvent justifier de l’usage de la Prestation de compensation   à domicile. Cette dernière repose en effet sur le droit à compensation des conséquences du handicap. C’est ainsi qu’elle permet à la personne handicapée d’être accompagnée par un bénévole afin de se déplacer, de communiquer et de participer ainsi à la vie sociale, à raison de trente heures par mois (il s’agit d’un crédit temps, cette prestation devant être demandée à la CDAPH  .

Quelques liens utiles