Vivre

Parce que le handicap se fond au coeur de la vie

Faire du sport

La Fédération française du sport adapté (FFSA)

Imprimer
Faire du sport

La mission de la FFSA

La Fédération française du sport adapté s’est donné pour mission de permettre à toute personne handicapée mentale ou atteinte de troubles psychiques, quels que soient ses capacités, ses besoins et désirs, de pratiquer la discipline sportive de son choix dans un environnement favorisant son plaisir, sa performance, sa sécurité et, au-delà, l’exercice de sa citoyenneté.

Les objectifs de la FFSA sont ainsi définis :

  • développer la pratique du sport adapté : licenciés, formateurs, disciplines, rencontres, etc. ;
  • offrir à ses licenciés les meilleures conditions de structures, d’encadrement, de programmes, d’information, etc. ;
  • développer le soutien du sport adapté aux familles, aux établissements, aux associations, aux élus, aux administrations, aux entreprises...

La Charte FFSA/Unapei

Signée en 1997, cette charte a pour objectif de développer l’intégration des pratiques physiques et sportives dans les projets individuels, d’établissements et associatifs.

Il s’agit de veiller à offrir aux personnes handicapées mentales un accompagnement et un accès aux pratiques physiques et sportives de même qualité que pour tout citoyen.

Par ailleurs, un groupe de liaison, composé de représentants de l’Unapei et de la FFSA, est l’outil technique et politique du rapprochement des deux instances.
Ses missions principales sont :

  • donner des outils pour promouvoir les activités physiques et sportives ;
  • agir auprès des pouvoirs publics pour pérenniser l’action des animateurs coordonnateurs sportifs, notamment pour les postes mis à disposition des associations affiliées à l’Unapei ;
  • informer l’ensemble des associations sur les activités physiques et sportives et en promouvoir le développement ;
  • élaborer un livre blanc.

Les « Loisirs Vacances » de la FFSA

La FFSA organise avec l’aide d’associations des vacances sportives pour enfants et adultes handicapés, tout au long de l’année. Ce sont des vacances pour se retrouver, pour partager de bons moments et pour se détendre.

Ces séjours multiactivités permettent aux personnes en situation de handicap de découvrir de nouvelles pratiques, de nouveaux lieux, de nouvelles personnes.

Les séjours sont encadrés par des professionnels qualifiés, qui assurent aux participants et à leurs familles des prestations de qualité.

De multiples actions et soutiens

Une forte présence

De la formation avec le programme « Trans’formation » à la participation à une multitude d’événements tel le Salon du livre de Massy, cette « fédération sportive au service des personnes atteintes de déficience mentale » (comme elle se définit elle-même) mène une multitude d’actions.

Un soutien à toutes les initiatives

Comment créer une association sportive ? Comment trouver des subventions ? La Fédération française du sport adapté aide à répondre à ces questions, en préparant avec qui le souhaite des dossiers.

Trouver des partenaires privés

Pour créer un club ou développer une activité dédiée au sein d’un club existant, il est rare que le soutien des pouvoirs publics suffise. La FFSA apporte une aide précieuse pour qui décide de solliciter les fondations et les dons privés, tout comme les présidents des comités régionaux et départementaux du sport adapté et les correspondants régionaux sport et handicap nommés au sein de chaque Direction régionale et départementale de la jeunesse et des sports (DRDJS).

L’exemple de l’opération « Un club, un autiste »

Parmi beaucoup d’autres qui pourraient être citées, la FFSA a réalisé en partenariat avec la Fédération française de rugby, l’opération « Un club, un autiste ».
Son but : favoriser l’insertion sociale des autistes grâce à la pratique du rugby. Elle leur permet également d’évoluer sur le plan des capacités cognitives et psychomotrices. Fin 2007, on comptait plus de 50 intégrations effectuées en France.
La Fédération française de rugby a régulièrement confirmé son soutien à cette action, comme lors du match France-Italie, le 9 mars 2008 au Stade de France : les jeunes autistes accompagnés de leurs parents et éducateurs ont composé une haie d’honneur pour accueillir les joueurs sur le terrain.

Pour en savoir plus

Le site de la Fédération française du sport adapté