Comprendre

Pour mieux connaître le handicap mental

LE MAG - Ils avancent

Imprimer
Scolarisation

Le témoignage d’un Auxiliaire de Vie Scolaire

Propos recueillis par Marthe Aurèle

La mission et le travail quotidien d’un Auxiliaire de vie scolaire

En quoi consiste votre mission et quel est votre rôle dans le dispositif de scolarisation des enfants handicapés mentaux ?

Je travaille dans deux écoles maternelles comme Auxiliaire de vie scolaire individuel : j’interviens pour l’aide à l’accueil et l’intégration d’un enfant en situation de handicap dans une classe ordinaire. Cette année, j’accompagne deux enfants : l’un le lundi et le jeudi dans une classe de grande section et l’autre le mardi et le vendredi dans une classe de moyenne section.
Avant l’entrée en classe, j’accueille l’enfant et ses parents, je me renseigne auprès d’eux sur l’enfant, s’il est fatigué ou pas, s’il y a des changements, des comportements nouveaux depuis la dernière journée de classe, ce qui va me permettre d’adapter mon intervention selon sa disponibilité.
Puis je prends l’enfant en charge, sous la responsabilité de l’enseignant, aux côtés duquel j’exerce ma fonction dans la classe.
Ma mission comprend plusieurs volets : le soutien à la socialisation et à l’autonomie ; l’accompagnement dans le groupe classe ou en petits groupes pour les activités (soutien de l’élève pour la compréhension et l’application des consignes de travail : répéter plusieurs fois, reformuler, s’appuyer sur des exemples, adapter l’exercice,…) ; l’aide aux déplacements et à l’accomplissement des gestes de la vie quotidienne ; la manipulation ou l’installation de matériel si nécessaire ; l’accompagnement lors de la récréation ou pendant les sorties scolaires, etc.
Mes interventions sont définies en concertation et en collaboration avec l’enseignant.

D’après mon expérience, telle que je l’ai vécue, la fonction qui me semble primordiale et à laquelle une grande partie de mes interventions répondaient, c’est la fonction de socialisation. En effet, un des objectifs prioritaires à atteindre étant l’intégration dans le groupe, mon rôle consistait à favoriser la participation aux activités collectives et la relation avec les autres enfants ainsi que les adultes.

Je participe également aux différentes réunions d’élaboration et de régulation du projet pédagogique, éducatif et thérapeutique, ce qu’on appelle le projet personnalisé de scolarisation, ainsi qu’aux réunions de suivi de scolarisation de l’enfant concerné, au cours desquelles une écoute attentive m’a toujours été accordée.

Pour contacter Laurent Brandon