Vivre

Parce que le handicap se fond au coeur de la vie

En établissement scolaire ordinaire

La scolarisation dans une classe ordinaire : le rôle des SESSAD

Imprimer

Leur mission

Les Services d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD  ) sont des structures légères destinées à maintenir ou réintégrer l’enfant handicapé dans son milieu naturel de vie en assurant les soins, le soutien éducatif et le suivi nécessaires.

A ce titre, ils interviennent dans les différents lieux de vie et d’activité de l’enfant ou de l’adolescent (domicile, crèche, école…) et dans les locaux du service.

La prise en charge assumée par le SESSAD   est, comme pour les établissements, une prise en charge globale.

La prise en charge de l’enfant par un SESSAD   n’est possible qu’à la condition que la CDAPH   l’ait orienté vers ce type de structure.

Leurs équipes

L’équipe pluridisciplinaire, qui les compose, rassemble médecins, éducateurs spécialisés, psychomotriciens, orthophonistes…

Le service dispose aussi, généralement, d’une assistante sociale, qui favorise les liens avec les familles, et parfois, précisément le lien famille-école.

Il peut aussi comprendre un ou plusieurs enseignants spécialisés appelés à aider un collègue non spécialisé à accueillir un élève handicapé dans sa classe.

Les conditions du suivi

L’âge des enfants accompagnés est compris entre 0 et 20 ans.

La prise en charge varie selon l’agrément de chacun des services, et selon les âges.

L’action de SESSAD   est orientée vers la prise en charge précoce des enfants, de la naissance à six ans, et, à partir du moment où l’enfant est scolarisé, vers le soutien à l’intégration scolaire.

Références légales

Décret n° 89-798 du 27-10-1989-annexe XXIV et Circulaire n° 89-17 du 30 octobre 1989.