Vivre

Parce que le handicap se fond au coeur de la vie

L’accessibilité

Les actions développées

Imprimer
L'accessibilité

Des actions, des précurseurs…

Aujourd’hui, de nombreux organismes se sont déjà engagés dans la démarche d’apposition du pictogramme S3A.

D’autres y travaillent avec l’Unapei et ses associations locales.

Parmi les précurseurs, citons notamment la Cité des sciences et de l’industrie, les organismes disposant du label Tourisme et handicap, le Centre des monuments nationaux, la SNCF, les aéroports de Paris, les Centres E.Leclerc, des municipalités et leurs services, etc. Autant de lieux où vous disposerez d’un accueil ou de prestations adaptés.

Dans le tourisme

Le pictogramme S3A est intégré au label "Tourisme et handicap".

Il a pour objectif d’apporter une information fiable, descriptive et objective de l’accessibilité des sites et équipements touristiques et de développer une offre touristique adaptée et intégrée à l’offre généraliste. Le touriste handicapé est informé sur l’adaptation de l’offre par la présence ou non du pictogramme correspondant à son handicap (moteur, visuel, auditif ou mental). Pour un touriste handicapé, le label constitue la preuve d’un engagement concret ainsi que la garantie d’un accueil efficace et adapté.

Pour en savoir plus

Dans la culture

Les opérateurs culturels font partie des premiers acteurs à s’être mobilisés pour l’accessibilité des personnes handicapées mentales.

Certains sites touristiques se sont engagés dans le cadre du label Tourisme et handicap. Ces sites proposent des visites adaptées pour les personnes handicapées mentales, en groupe, en individuel ou les deux.

Certains lieux, comme par exemple le Centre des monuments nationaux ou la Cité des sciences et de l’industrie, développent aussi des outils d’information en langage adaptés (imprimés ou numériques).

Pour en savoir plus

Dans les transports

La SNCF est fortement engagée. Le pictogramme S3A est affiché dans plusieurs gares en France, notamment à travers le service Accès Plus qui propose un service d’accueil adapté en gare de départ et d’arrivée et lors des correspondances.

Les Aéroports de Paris et bien d’autres assurent l’assistance des personnes handicapées dès leur arrivée, et tout au long de leur parcours dans le terminal. A cet effet, le personnel est formé à l’accueil et l’accompagnement des personnes handicapées. Cette initiative fait suite à l’application d’une réglementation européenne relative aux droits des passagers handicapés entrée en vigueur le 26 juillet 2008 en France comme dans l’ensemble des pays de l’Union.

Dans les réseaux de proximité

E.Leclerc, partenaire de l’Unapei, est le premier réseau de magasins à intégrer dans sa certification de services des engagements en faveur de l’accueil des personnes handicapées mentales en tant que clients. A ce jour, plus d’une centaine de magasins sont engagés pour former leurs hôtesses d’accueil et leurs responsables de caisse et pour sensibiliser le reste du personnel afin de pouvoir apposer le pictogramme S3A sur le point d’accueil et sur une caisse prioritaire. Le Centre de formation de l’Unapei intervient dans cette démarche grâce à un dispositif de formation de formateurs, destiné aux professionnels des magasins et aux intervenants des associations de l’Unapei.

D’autres opérateurs agissent pour rendre leurs accueils accessible et faciliter la compréhension des personnes handicapées mentales. C’est par exemple le cas de La Poste, qui en tant que premier service de proximité, a pris l’initiative d’expliquer ses différents services dans une brochure Facile à Lire et à Comprendre. Des mots simples, des encadrés précis et de nombreuses illustrations viennent informer simplement l’utilisateur.

Pour en savoir plus

Découvrez notre article sur le sujet dans la rubrique « Paroles de terrain ».

Dans les centres commerciaux

Via son centre commercial « St Sever » à Rouen, avec l’Unapei et l’association Les Papillons blancs de Rouen et du Pays de Caux, le groupe Unibail a organisé une formation et une sensibilisation au handicap mental de l’ensemble de son personnel. La municipalité de Rouen et d’autres acteurs locaux ont également participé à cette opération. Double résultat : une semaine de sensibilisation et un accueil adapté permanent pour les personnes handicapées mentales.

L’hypermarché Cora de Sainte-Marguerite, en collaboration avec l’Adapei   des Vosges et l’IUT de Saint-Dié-des-Vosges, est engagé quant à lui depuis 2007, ce qui en fait un précurseur. Il a formé son personnel et propose divers outils (catalogue papier, signalétique adaptée, codes couleur) pour permettre à ses clients handicapés mentaux d’être plus autonomes dans leurs actes d’achat.

Dans les collectivités locales

Les associations de l’Unapei s’engagent fortement pour sensibiliser leurs interlocuteurs locaux. Dans ce cadre, les municipalités et leurs services sont des contacts privilégiés à développer pour permettre aux personnes handicapées mentales d’être intégrées dans leur environnement direct.
Ces actions sont déployées au delà des municipalités. Sport, culture, bénévolat, inclusion scolaire, travail... tous les domaines de la vie sont concernés. Les initiatives primées dans le cadre du concours "Les victoires de l’accessibilité" permettent de découvrir des exemples concrets et variés de réalisation (en vidéo et en textes). Au delà de ces réussites, souvent isolées et qui reposent sur les bonnes volontés, l’objectif des associations de l’Unapei est que ces Victoires soient répliquées et deviennent accessibles à tous les citoyens handicapés mentaux.

Pour faciliter le repérage

Parmi les actions à mener, l’utilisation de pictogrammes est notamment très utile pour les personnes qui ne maîtrisent pas la lecture. Ainsi, un catalogue de pictogrammes a été réalisé par l’Apei   du Valenciennois avec la participation de la Fondation Caisses d’Epargne pour la Solidarité. Cet outil réalisé après plusieurs années de recherche auprès des personnes déficientes intellectuelles, et avec elles, répond aux principes de la loi du 11 février 2005. Objectif : leur permettre d’être autonomes dans leur vie quotidienne, sociale et professionnelle. L’Apei   du Valenciennois a décidé d’uniformiser les pictogrammes utilisés sous un même schéma graphique plus épuré et abstrait. Vous trouverez dans ce catalogue des pictogrammes libres de droit et gratuits sur le site de « Picto France » : http://www.pictofrance.fr/Picto.aspx/accueil
Ce catalogue est loin d’être exhaustif et devrait dans les années qui viennent se compléter de manière substantielle.