Vivre

Parce que le handicap se fond au coeur de la vie

Partir en vacances

Vacances à l’étranger

Imprimer
Partir en vacances

Bien se préparer

Les vacances à l’étranger, c’est une évidence, nécessitent d’autant plus de préparation en amont que la destination est lointaine, tout particulièrement lorsqu’il s’agit d’aller puis de séjourner hors de l’Europe.

Il convient de s’intéresser à votre moyen de transport, train ou avion, qui doit être adapté.

Au-delà de l’anticipation des soins, voire du rapatriement éventuel (traités ailleurs dans cette sous-rubrique), il convient plus largement de prendre le temps de se renseigner en amont de ses vacances loin de chez soi. Une première étape peut être de prendre des informations sur le pays où vous souhaitez vous rendre auprès de la fédération mondiale d’organismes de familles militant pour la reconnaissance des droits fondamentaux des personnes déficientes intellectuelles et de leur famille, surtout s’il s’agit d’une destination très « exotique ». Ensuite, il est possible de se renseigner auprès des ambassades, du ministère des Affaires étrangères et de son antenne pour les Français à l’étranger, ou auprès de la Maison des Français à l’étranger. Enfin, bien sûr, une fois que vous avez trouvé quelques lieux adaptés, comme votre futur hôtel, il conviendra de vérifier qu’il s’agit pour vous d’une « bonne adresse ».

Quelques liens utiles

Anticiper la question des soins

Si vous voyagez dans un état membre de l’Union européenne (UE) ou de l’Espace économique européen (EEE), mieux vaut vous munir de la Carte européenne d’assurance maladie   (CEAM).

Valable un an, elle atteste de vos droits à l’assurance maladie   et permet la prise en charge de vos soins dans n’importe quel pays européen.

Grâce à la CEAM, vos frais médicaux seront pris en charge dans les mêmes conditions que pour les assurés du pays qui vous accueille et seront remboursés selon les tarifs qui y sont appliqués.

Si vous n’avez pas demandé le remboursement de vos frais médicaux lors de votre séjour, vous pourrez toujours présenter les factures et les justificatifs de paiement à votre caisse d’affiliation à votre retour en France.

Si vous voyagez dans un pays hors UE et EEE, vous devez contacter au préalable votre Caisse d’assurance maladie   et votre mutuelle afin de vérifier que vous serez couvert en cas d’incident.

Quelques liens utiles

Votre mutuelle

Si votre Caisse de sécurité sociale accepte la prise en charge des frais de vos soins à l’étranger, votre mutuelle effectuera elle aussi le remboursement complémentaire. Certaines mutuelles proposent également dans leurs prestations une prise en charge directe des soins à l’étranger via un numéro international de téléphone.

N’hésitez pas à contacter votre mutuelle, avant tout départ à l’étranger afin de connaître vos possibilités de remboursement.

Le rapatriement

Avant de partir à l’étranger, il est fortement recommandé de souscrire un contrat d’assistance-rapatriement sanitaire.

Il peut être inclus dans les prestations offertes par l’agence de voyage qui encadre votre séjour à l’étranger ; il fait souvent partie des services rendus par votre carte bancaire pour une durée de séjour limitée, à condition de régler par carte votre voyage.

Attention : le contrat d’assistance-rapatriement que vous avez souscrit n’inclut pas automatiquement une couverture des frais de santé en cas d’hospitalisation sur place. Quel que soit le contrat, il faut vérifier avant de partir dans quel pays les garanties sont applicables.